Nos vins

Bonnezeaux

Superficie : 3.5 ha
Sols : moyennement profonds à profonds, limono-argilo-sableux
Sous-sols : argilo –schisteux
Relief : coteaux pente forte
Cépage : Chenin 100 %
Densité de plantation : 4400 pieds / ha
Age moyen des vignes : 30 ans
Taille : Guyot double ou gobelet
Rendement moyen :25 HL/HA
Vendange : Manuelle
Sucre résiduel : 150g/l
Titre alcoometrique : 13%

Le vignoble est implanté sur 3 coteaux en pente forte bordant le Layon. Les sols sont développés sur des schistes de la série de St Georges sur Loire avec des filons de quartz et de phtanites. L’exposition plein Sud ainsi que le comportement thermique exceptionnel de ces sols superficiels, favorisent une précocité végétative, autant la présence de brumes matinales s’élevant du Layon,  constituant l’obtention de vendanges sur mûries et l’apparition de la « pourriture noble ». Cépage exclusif, le Chenin blanc, ou « Pineau de Loire » livre ici une expression précieuse et racée de son caractère.

Mode de vinification
On sélectionne un fruit issu d’une sur maturation des raisins sur la souche, grâce à la pourriture noble, botrytisé, par tries successives, se travail minutieux est déterminant dans la qualité finale. Ensuite on extrait les tannins par un pressurage progressif, puis on fini par une fermentation longue à froid. Elevage : en petite unité

Caractères :
Grand cru moelleux, une robe dorée, irisée de reflets verts. Au nez, un bouquet fin et subtil, en bouche, il exprime l’acacia, la fougère, fruits mûrs, fruits secs, agrumes et en vieillissent : le miel, le tilleul, le vieux cuir et la pierre à fusil. A servir à une température de12°C, vous pouvez le déguster en apéritif, sur un foie gras cuit, viandes blanches, fromages fort, bleus et dessert. Un Bonnezeaux plus jeune peu se servir sur des crustacés tel que le homard, langoustine. Le Bonnezeaux est un grand vin de garde, certains deviennent centenaires, mais une dizaine d’année et il aura déjà bien évolué.