Terrebrune en Anjou

Terrebrune en Anjou

C’est à Notre Dame d’Allençon, en Anjou, situé au cœur de la Vallée de la Loire, patrimoine mondial de l’UNESCO, à 20 kilomètres au sud ouest d’Angers, que se situe le Domaine de TERREBRUNE, au lieu dit La Motte. A 5 kilomètres du village de Brissac Quincé, très connu pour son Château historique, le plus haut de France et l’un des plus originaux par son mélange d’époques architecturales.

Autant connu pour sa douceur que pour son vignoble, l’Anjou offre une palette la plus diversifiée du Val de Loire, en couleurs et en saveurs : rosés secs ou tendres, rouges souples ou corsés, blancs secs ou liquoreux et bien sur des fines bulles.

L’Anjou viticole au Sud d’Angers, est particulièrement remarquable par la diversité de ses terroirs et de ses Appellations d’origine contrôlée (AOC). D’un point de vu géologique, il se situe à la jonction entre le bassin parisien sédimentaire (ancienne mer géologique) caractérisé par des roches blanches et friables d’origine animale (faune marine calcaire), et le massif armoricain volcanique (roches noires et dures).
L’architecture de la région est à cet égard, très révélatrice, ainsi les pierres blanches calcaires de tuffeau se mêlent aux pierres noires de schistes, comme au Château d’Angers.

La légendaire « douceur angevine » n’est pas un slogan usurpé. Bénéficiant d’une position géographique privilégiée et grâce à l’influence de l’Atlantique, un climat chaud (mais jamais trop) et raisonnablement humide prévaut sur l’ensemble du territoire, qui positionne le Maine et Loire dans les 20 premiers départements de France et le 1er de toute la moitié nord du pays sur le plan de la météo (moyenne entre ensoleillement, température et pluviométrie).